Les hippopotames et les crocodiles du Serengeti
Le Serengeti de jour Les géants L'éléphant Le vol du vautour La grande migration Les lions Les hippopotames et les crocodiles

Les hippopotames et les crocodiles


Un point d'eau bien frais peut sembler un bon endroit pour piquer une tête pendant la chaleur d'un safari, mais oubliez tout de suite cette idée ! Cette mare abrite probablement deux des plus dangereux animaux de la prairie : l'hippopotame et le crocodile.

Une journée dans l'eau

Les crocodiles comme les hippopotames passent une grande partie de leur journée dans l'eau ou à proximité, et se partagent souvent les mêmes plans d'eau. L'étendue d'eau de Kirawira près du fleuve Grumeti du Serengeti abrite des crocodiles pouvant faire 5,5 m de long. Ces derniers dévoreront n'importe quel animal qu'ils peuvent trouver dans l'eau ou sur les rives, y compris les poissons, les grenouilles, les tortues, les oiseaux et les gnous. Ils peuvent rester cachés sous l'eau pendant plus d'une heure, mais quand ils décident de poursuivre une proie, ils peuvent nager à 30 km/h ou courir à près de 20 km/h. Les crocodiles sont également capables de se propulser avec leur queue tandis que leur tête et leur corps restent hors de l'eau, comme les dauphins.

Les crocodiles peuvent travailler en équipe pour attraper des poissons.

Le mot "hippopotamus" vient d'un mot grec signifiant "cheval de fleuve." Si les hippopotames ne sont en fait pas apparentés au cheval (le cochon est en réalité le plus proche parent de l'hippopotame), ils font tout de même honneur à leur nom en passant des heures dans l'eau. Leurs yeux, leurs oreilles et leurs narines se trouvent au sommet de leur tête, si bien qu'un hippopotame presque totalement immergé peut toujours voir, entendre et respirer. Les hippopotames sont en fait obligés de rester dans l'eau pendant la journée car leur peau glabre les rend vulnérables à la chaleur et à la déshydratation. Les hippopotames tendent à vivre serrés les uns contre les autres dans des troupeaux de 10 à 30 individus, et passent la journée à se reposer et à socialiser, allant même jusqu'à s'utiliser les uns les autres comme appuie-tête !

Pour l'observateur inexpérimenté (ou l'ongulé inattentif), les crocodiles peuvent passer pour d'inoffensifs troncs d'arbre flottant dans l'eau.

 

Les bébés hippopotames naissent sous l'eau et doivent nager jusqu'à la surface pour prendre leur première inspiration. Ils doivent ensuite replonger pour téter.

La toilette est l'une des activités sociales que les hippopotames pratiquent dans les plans d'eau qu'ils occupent pendant la journée.


Sortir de l'eau

La nuit, les hippopotames sortent de l'eau en quête de nourriture. Un seul hippopotame peut manger plus de 45 kg d'herbe avant de retourner dans l'eau au matin. Si les hippopotames adorent manger les herbes courtes près de l'eau, encore appelées "l'hippo gazon", ils peuvent parcourir jusqu'à 10 km pendant leur recherche de nourriture.

Un crocodile, que l'on voit ici creuser un nid, défendra farouchement ses petits.

Les crocodiles viennent sur les berges pour creuser leur nid et pondre leurs oeufs. Avec son ouïe très développée, un crocodile adulte peut entendre ses petits appeler depuis l'intérieur des coquilles ! Tous les oeufs du nid éclosent en même temps. Le sexe de chaque petit est déterminé non pas par la génétique, mais par la température de l'environnement dans lequel il se développe. Les crocodiles d'une même portée restent ensemble pendant leur jeunesse.

Les hippopotames passent beaucoup de temps ensemble pendant la journée, mais partent chacun de leur côté pour chercher à manger la nuit.

 

Les crocodiles naissent dans des oeufs, mais une fois éclos, ils continuent à grandir toute leur vie.


Attention !

Bien que les crocodiles et les hippopotames puissent sembler dociles lorsqu'on les observe se relaxer autour des points d'eau, ces animaux comptent en fait parmi les plus agressifs du Serengeti. Les crocodiles sont d'excellents chasseurs qui utilisent leur queue et leurs crocs pour abattre leur proie. Ils possèdent des sens plus aiguisés que la plupart des reptiles, et leurs yeux et leurs oreilles sont dotés de membranes ou de rabats spéciaux pour les protéger de l'eau. Les crocodiles sont capables de rester à l'affût dans l'eau pendant des heures, prêts à se jeter sur leur proie, mais ils n'ont pas besoin de se nourrir souvent. Des études ont montré que certains crocodiles ne faisaient qu'environ 50 repas complets par an. Si nécessaire, certains crocodiles peuvent survivre sans manger pendant deux ans grâce à la graisse stockée dans leur queue !

Bien que les hippopotames soient des herbivores, ils sont parfaitement capables de tuer des animaux qui les menacent. On a déjà vu des hippopotames piétiner des humains qui se trouvaient sur leur passage, et leurs mâchoires sont assez puissantes pour couper en deux un crocodile de 3 m. Il leur arrive aussi de se battre entre eux, principalement quand les mâles rivalisent pour la domination.


Malgré la force brute que chacun possède, l'hippopotame et le crocodile - comme beaucoup d'animaux en Afrique - parviennent à coexister en paix dans le Serengeti, un écosystème fragile mais fructueux qui est de bien des manières le berceau de la faune africaine.


Les affrontements entre hippopotames comportent bâillements, cabrages, heurts de mâchoires et projection d'excréments.

 

Aussi effrayants que soient les crocodiles une fois adultes, leurs oeufs sans surveillance sont une proie facile.

Pour plus d'informations (en anglais), consultez :